A PROPOS

 

Chez moi au Maroc après un footing de 15 kilomètres en 2014

         

             Bonjour ! Merci de votre curiosité ! 😛

 

 

 Je m’appelles Ahmed , j’ai eu 40 ans en 2014.Cette même année , j’ai couru le Marathon de Paris , le premier de ma vie , et j’espère au moins en faire 10.Aujourd’hui , nous sommes en  juillet /août 2015 (quand j’écris ce blog) , j’en suis au deuxième marathon ,  puisque j’ai remis ça en avril…Il m ‘ en faut encore 8 ! 🙁

En vérité , vous le verrez ou le voyez déjà dans votre vie , nos objectifs changent au fur et à mesure qu’on  les atteint , palier par palier.Mon objectif au premier marathon était uniquement de finir la course.J’ai réussi.Cette année , au deuxième , je voulais améliorer mon temps.J’ai encore réussi.

C’est par exemple pour cela que je débute un blog en juillet 2015 alors que cela trotte dans mon esprit depuis 2009.On peut espérer réussir ou entreprendre  quelque chose mais si on n’est pas encore  » prêt  » cela restera un rêve.C’est quand même essentiel d ‘avoir des rêves et aussi des buts.

Pour progresser il faut procéder par étapes.Un objectif atteint permet de transformer un but en objectif et un rêve en but.C’est peut être pas clair ! 😛Prenons mon cas : en 2009 ,  le marathon était un rêve ( inenvisageable à réussir donc ) quand j’ai commencé à courir régulièrement ; faire une course un but ( du domaine du possible ) ; et courir 2h00 un objectif ( atteignable si bien préparé ).

En atteignant l’objectif de faire une course ( 15 kilomètres du Donjon à Olivet dans le Loiret ) , le marathon est devenu un but  et j’ai trouvé comme objectif de courir régulièrement des semi-marathons  afin d’augmenter ma capacité a courir des distances de plus en plus longues…Aujourd’hui , mon objectif est de m’améliorer au Marathon en étant plus rapide.Mon but de courir un 100 kms.Niveau rêve  : parmi d’autres rêves le Marathon des Sables ( une course par étape en autosuffisance alimentaire qui se déroule au Maroc ) qui compte 250 kms en 6 étapes!! 🙁

Il n’est jamais trop tard

Par exemple si on prend mon expérience personnelle , j’ai repris ou plutôt débuté le « sport »  en 2008 juste pour changer de mode de vie.De mes années étudiantes jusqu’à 34 ans bien sonnés j’étais en mode soirée sur soirée.: la vie nocturne et les excès qui vont avec.Seulement , j’ai alors décidé et ressenti l’envie de plutôt me dépenser au sport que dans la vie de noctambule.Je m’inscrit alors à une salle de sport et deviens régulier ( 3 à 4 fois par semaine ) au bout d’1 an…

Je pesai à l’époque un bon 92 kilos pour seulement 1m75 ( aujourd’hui 78 , 73 est mon objectif de poids dans les 6-12 mois pour moi donc je dois faire plus d’efforts 🙂 ).J ‘étais régulier mais je faisais toujours la même séance ( une de mes premières grosses erreurs ).

Enthousiasme… Puis frustration

J’ai fait ma première course chronométrée en 2011.A ce moment là j’avais le virus de la course à pied qui commençait à me contaminer.A partir de là j’ai essayé de faire plus de kilomètres pour avoir plus d’endurance mais  après quelques mois je ne progressais  plus et au bout de 1h30 j’étais ruiné.Après je suis passé à 4 puis 5  séances. Mais rien.Pire : entre 2012 et 2013 j’ai stagné voire régressé.

Pour être honnête je pouvais courir un peu plus longtemps ( à peu près 2h00 ) mais seulement en course ; à l’entrainement c’était plus dur.De plus je commençais à avoir des blessures  , pas graves mais handicapantes pour progresser.Pendant quelques mois j’avais commencé  à ressentir une baisse de motivation : ne pas courir pendant une semaine , faire la moitié des séances.

Mais j’ai toujours été confiant et ma curiosité  a fini par m’aider.Comme je suis devenu passionné voire « addict  » cela à duré deux mois…Je me suis ressaisi depuis et encore aujourd’hui j’arrive à atteindre mes objectifs , en avoir d’autres et continuer à rêver.Pour résumer , j’ai vite progressé au début , vu d’où je venait en terme de condition physique , de mon poids etc…

Puis j’ai stagné pour presque commencer à revenir en arrière en terme de niveau alors que je m’entraînais plus et plus longtemps qu’avant.Seulement comme je vous le dis plus haut , nos objectifs changent avec le temps , à condition d’agir.Je ne pouvais donc pas baisser les bras : il y a souvent des solutions mais il faut accepter de prendre le temps de les chercher et les expérimenter.Il vaut mieux mal faire que ne pas faire.

La recherche de solutions

Après cela j’ai commencé à faire des recherches , d’abord par des conseils à ma salle de sport , les profs me donnaient des plan d’entraînement types : j’ai appris que c’était bien à court terme , pour quelques semaine mais après il faut varier.J’ai acheté des livres dans un deuxième temps : là , c’était l’inverse , une tonne d’information.Et un multitude de données peut faire tourner la tête.J’ai regardé des vidéos sur Internet, j ‘ ai fait des recherches sur Google.Mais quand on se passionne on fait des efforts.

J’ai testé des astuces , commencé à faire attention à mon alimentation , à varier mes séances.J’ai mis des séances de renforcement musculaire et de stretching dans mon programme , ou de la piscine.J’ai découvert les pouvoirs magique du repos et d’autres techniques relaxantes , plaisantes et qui sont des boosters de progrès même si vous êtes novice.

Cette approche permet de s’entraîner avec efficacité , avec du plaisir , et sans blessures pour être en forme , en bonne santé et progresser le plus longtemps possible.

Je m’adresse à Mr et Mme TOUT-LE-MONDE car je suis comme vous.Pourtant j’ai couru deux marathons ( un marathon fait 42.2 kilomètres ) , je suis inscrit au Marathon de Paris en avril 2016 et je vais même me mettre la pression ( j’aime ça, c’est un moteur pour moi ) : mon grand objectif ( pour 2018 , dans 3 ans ) est de FAIRE UNE COURSE DE 100 KILOMETRES.Il faut savoir qu ‘ en 2008 quand j’ai commencé sérieusement : je courais 20 mins à 7  kms/h de moyenne avec des pointes à 8-9 kms/h après je me sentais asphyxié et incapable de continuer !Il m’a fallu persévérer

Le but de mon blog : le partage mutuel

Que vous soyez plus expérimenté que moi , un débutant ou un pur novice nous avons vous et moi pour point commun de toujours souhaiter progresser.Et je sais pas vous ( en tout cas je le souhaite ) , mais moi , je hais par dessus tout perdre du temps.Et vous savez pourquoi ?A part les gens que l’on aime : on peut tout récupérer ou remplacer sauf le temps perdu.

Tout ce que l’on entreprend aura pour point commun dans notre vie de nécessiter du temps pour le réaliser.C’est pour cela que :

  •  Je veux continuer à progresser en course à pied et donc encore apprendre : si vous êtes un expert vous m’apporterez beaucoup en corrigeant ou confirmant ce que je dis et conseille aux débutants dans mon blog.
  • Je veux partager avec ceux qui veulent commencer à courir mes astuces et conseils pour leur éviter le temps que j’ai perdu et pour qu’ils progressent vite.
  • Eviter de parler de technique pour parler technique ou les mots savants : aller droit au but en ayant un vocabulaire correcte mais simple et compréhensible par le plus de personnes possibles.
  • Vous prouvez qu‘on peut toujours trouver du temps pour le faire : il suffit de s’organiser.
  • Vous sensibiliser sur le fait que pour mieux courir il ne suffit pas d’aligner les distances.
  • Courir fait partie de l’entrainement mais le travaille de vos jambes ne suffira pas ni pour progresser ni pour votre santé.
  • Le reste de vos muscles ( bras, dos , abdominaux…) , votre alimentation , votre récupération sont au moins autant voire plus importants.

J ’ espère en avoir dit assez sur moi et mes motivations , sans vous avoir « saoulés « et que vous trouverez de l’utilité à parcourir ce blog.

Alors , n’ hésitez pas à échanger et réagir , même pour des critiques négatives : tant que c’est constructif je progresserai  , et vous aussi j’espère !

Comme moi , ayez un jour l’ambition de courir 100 kms , ou plus , ou moins : l’essentiel est de réaliser son potentiel et ne pas avoir les regrets du type : « peut être que si j’avais essayé » ; « c’est trop dur » ; « c ‘ est trop tard » etc…

A BIENTÔT SUR COURIR-MUSCLE.COM ! ( lire « courir musclé(e) ») 😛

%d blogueurs aiment cette page :