LES BIENFAITS DE LA MUSCULATION POUR LA COURSE À PIED



La course à pied est un sport très éprouvant musculairement pour les jambes. Une bonne résistance et endurance musculaire sont primordiales pour améliorer ses performances. C’est une grave erreur de penser que seul le système cardiovasculaire permet d’avoir des résultats. Que ce soit pour un sprinter ou un coureur d’endurance, nous allons voir que la musculation a énormément de bienfaits pour la course à pied. De plus, nous verrons quels exercices réaliser pour des résultats optimaux.

Les différentes fibres musculaires

Le corps humain est composé de plusieurs fibres musculaires. Tout d’abord, nous avons les fibres de type 1 qui permettent une contraction lente. Ce sont tout simplement des fibres endurantes, capables de résister à un effort constant et régulier sur une longue période. Elles sont idéales pour les activités physiques demandant une endurance musculaire locale. Cependant, elles ont leur limite car elles ne permettent pas de fournir un effort maximal.

De plus, nous avons les fibres de type 2A permettant une contraction rapide. Elles sont idéales pour des efforts liés à la puissance et la force car elles sont plus fortes et volumineuses. Le seul bémol est qu’elles fatiguent très rapidement du fait qu’elles n’utilisent pas l’oxygène comme source d’énergie, mais principalement le glycogène musculaire.

Pour finir, les fibres de type 2B qui permettent également une contraction rapide utilisées pour des efforts très court. Ce sont les fibres les plus fortes et larges. En revanche, leur endurance est la plus faible. Ces fibres travaillent lors des efforts très violents comme les sprints de 100 mètres, les épaulés-jetés, les sprints en cyclisme, etc.

Quels sont les bienfaits de la musculation pour la course à pied ?

La musculation et la course à pied sont deux sports complémentaires. Dans la majorité des cas, les coureurs n’intègrent pas la musculation dans leur programme par manque de temps, de motivation ou tout simplement par manque de connaissances. « Pourquoi pratiquer la musculation ? Je suis coureur pas bodybuilder. » En réalité, les avantages sont nombreux et peuvent faire la différence sur vos performances.

Améliorer sa résistance à l’effort

Grâce à la musculation, les fibres musculaires se renforcent et permettent donc des efforts moins coûteux en énergie. Lors de la contraction d’un muscle, celui-ci est privé d’oxygène car il écrase les vaisseaux sanguins. La musculation améliore la vitesse de génération de la force. Par conséquent, la vitesse de contraction sera plus rapide et donc le muscle se contracte moins longtemps permettant ainsi une meilleure oxygénation au muscle. Il sera moins vite asphyxié et par conséquent plus résistant, plus endurant et mieux fournit en oxygène.

Augmenter sa force  

Une augmentation de sa force maximale va augmenter considérablement sa capacité à faire de bonnes foulées. En effectuant des entraînements accès sur la force, votre corps n’aura pas besoin d’autant d’énergie, d’oxygène pour produire la même foulée qu’avant. En l’occurrence, la masse musculaire utilisée est moins importante qu’avant et mathématiquement la consommation énergétique est également réduite.

Renforcer sa stabilité

Les exercices de proprioception pour les jambes sont excellents pour muscler son tronc et diminuer le risque de blessure. Ces exercices permettent d’améliorer sa coordination, sa concentration, mais aussi tous les muscles stabilisateurs de votre bas du corps. Avec ce genre d’exercices, je peux vous garantir que votre façon de courir ne sera plus la même. Vous vous sentirez plus à l’aise et vous aurez moins de douleurs dans le dos. Vous absorberez mieux les impacts grâce à un meilleur équilibre et des muscles stabilisateurs plus puissants. De plus, en travaillant le bas du corps, le tronc est également engagé et donc renforcé permettant un meilleur maintien de votre corps.

Renforcer ses tendons, ligaments et os

Les exercices de flexion des jambes comme le squat, les fentes, le leg extension sont excellents pour renforcer les tendons des muscles de vos jambes. Pour accentuer le travail, il est intéressant de maintenir une position statique en bas du mouvement durant 5 à 10 secondes. Grâce à cela, les impacts provoqués aux articulations durant la course à pied seront moins douloureux. Les douleurs des chevilles peuvent également être fréquentes. Par conséquent, il est possible de réaliser des extensions sur les pointes de pieds. Aucun matériel obligatoire, votre poids du corps suffit. Autre astuce, des étirements réguliers procurent également des points positifs pour les tendons et ligaments.

Les grands champions font de la musculation

Que ce soit Usain Bolt ou d’autres coureurs de haut niveau, ils ont tous en commun de pratiquer la musculation ou du moins le renforcement musculaire. Ils ont compris très tôt qu’un physique plus puissant, plus résistant, permet d’améliorer leur performance tout en réduisant les possibilités de blessures. Que ce soit pour l’endurance ou explosibilité, il y a beaucoup à gagner et peu à perdre ne serait-ce que 30 minutes de son temps. Pour avoir les meilleurs résultats possibles, imitez les meilleurs.

Cet article a été écrit par Anaël Schall, cofondateur du site Blogmuscular.fr.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :