LES NEUF ALIMENTS À CONTRÔLER POUR PRÉSERVER VOS PERFORMANCES

Les nutritionnistes ont souvent été consultés pour déterminer les aliments favorables aux performances et à la santé des coureurs et ceux qui sont mauvais pour eux.Ce n’est pas toujours facile de faire le tri.Il y a des aliments qui ne sont pas aussi intéressants qu’on peut le croire.Certains peuvent même être mauvais pour vos résultats en course à pied.

Vous savez sûrement qu’un pot de pâte à tartiner , de la crème glacée , des beignets fourrés ou que sais-je ne font pas partie du régime idéal du runner.Mais vous allez voir dans ma liste quelques surprenants candidats mauvais pour vous malgré les apparences.Il faudra éviter autant que possible de trop les consommer ou , encore mieux , arrêter de les manger (ou boire) : votre santé vous en remerciera.

1. Les yaourts aromatisés

Les produits laitiers sont réputés pour leur apport en protéines calcium et potassium.Le souci est que les yaourts aromatisés sont trop sucrés (il y a jusqu’à 30 grammes de sucre dans 1 pot !).Je vous conseille le yaourt à la grecque : vous y trouverez peu de glucides mais pas mal de protéines : 20 grammes par pot.Pour le plaisir vous pouvez l’accompagner de morceaux de fruits frais et d’éclats de noisettes par exemple.En plus du plaisir c’est 100 % bénéfique pour votre santé.

2. Le pain aux céréales

Les pains dits aux céréales peuvent souvent comporter de la farine raffinée (la farine blanche que vous connaissez).La plupart des gens qui consomment des pains multi-grains , aux céréales et autres pensent que c’est un meilleur choix nutritionnel que la baguette de base ou le pain de mie.C’est vrai qu’ils ont un meilleur goût et peuvent être bénéfiques pour vous.Malheureusement , la majorité de ces pains contiennent aussi plus de sucre et même plus de gras (donc plus de calories) et peu de céréales complètes.Quand vous achetez un pain spécial et que vous recherchez un pain moins calorique et plus sain renseignez vous sur les ingrédients.Le plus important est que l’ingrédient dominant soit de la farine à base de céréales complètes.

3. les boissons pour le sport

Les boissons pour le sport que l’on boit à l’entraînement sont riches en glucides et en sels minéraux.Leur but est de tenir le coup pendant une séance longue et difficile (au delà de 1 heure).Trop souvent , certains en boivent même pendant les séances légères et les jours de repos.Il ne faut pas oublier que le principal ingrédient de ces boissons reste le sucre.En général il y en a en grande quantité.Quand vous êtes assis au bureau , dans les transports , la voiture ou sur le canapé vous n’aurez pas de bénéfice à en boire.Vous augmentez juste vos calories sans en avoir besoin.Le résultat : vous risquez plutôt de prendre du poids.

4. Tous les aliments « partiellement hydrogénés » 

Si vous retrouvez de l’huile partiellement hydrogénée sur la liste des ingrédients d’un aliment cela doit attirer votre attention.Ces aliments contiennent ce que l’on appelle du gras trans qui est mauvais pour la santé du système cardiovasculaire.Il y en a dans les plats cuisinés et quasiment tous les produits transformés (gâteaux industriels , confiseries , pâtes à tartiner…)Les gras trans sont parmi les principales causes de l’augmentation du mauvais cholestérol.En plus , votre organisme peut difficilement les transformer en énergie utile pour vous entraîner.Le résultat est que non seulement vous n’allez pas progresser mais vous risquez  au contraire de grossir , de vous blesser et de perdre votre forme.

5. La bière

Dans les compétitions de course à pied ouvertes aux amateurs il y a souvent à la fin de la course des coureurs qui se permettent de boire une bière fraîche.Il y a un côté convivial aussi…En ce qui me concerne , j’aime beaucoup la convivialité mais je la pratique sans boire d’alcool.C’est vrai que cette boisson contient des glucides.Pourtant , ce n’est pas l’idéal pour la récupération à cause de la présence d’alcool.C’est un diurétique puissant : il favorise la déshydratation.À la fin d’une course vous avez besoin d’eau après en avoir perdu des litres par la transpiration.Le meilleur conseil : buvez de l’eau à la fin ou des jus de fruits dilués.Si vous ne pouvez vous passer de « la bière de l’amitié » buvez de l’eau en plus pour compenser celle que l’alcool vous fera perdre.

6. Les boissons énergétiques

En quantités adaptées ,la caféine peut être un booster pour vos performances athlétiques et vous aider à bien gérer une séance longue et intense.Une tasse de café , ou un gel énergétique peut donc vous aider pour maintenir un rythme élevé ou parcourir une longue distance.Il faut quand même savoir que plusieurs études confirment que tout en améliorant sa vitesse et son autonomie , un athlète ayant bu trop de boisson énergétique peut ressentir de la tension , des insomnies , de la nervosité plusieurs heures après la compétition ou la séance.

7. Le « mauvais » beurre de cacahuètes

Le beurre de cacahuètes (ou d’amandes) peut être le meilleur ami alimentaire du runner si vous savez bien le choisir.La liste des ingrédients doit inclure des cacahuètes (ou des amandes) , du sel et c’est tout!!Si vous préférez les versions sucrées vérifiez qu’elle ne contient pas plus de 5 grammes de sucre par portion ( une portion est d’environ 100 grammes maximum)Le mieux est de rajouter un soupçon de miel par vous même.Certaine versions sucrées comporte jusqu’à 20 grammes de sucre par portion et 4 grammes de gras saturé (souvent du gras trans!).

8. Les barres protéinées

Beaucoup de sportifs considèrent presque comme quelque chose de nécessaire de consommer un shaker de protéines ou des barres protéinées à la fin de leur séance.Le problème est que cela se fait au détriment des glucides qui sont aussi importants après l’effort.Le mieux est de consommer vos besoins en protéines sur toute une journée  en  essayant d’en avoir à tous vos repas.C’est plus facile pour votre corps d’assimiler des petits apports réguliers qu’une quantité importante en une seule fois.Si vous consommez du poisson , de la volaille , de bons produits laitiers , des légumes , et des céréales complètes vous n’avez pas besoin de suppléments protéinés pour votre après séance.

9. Les Soda

Vous savez tous que les sodas sont une grande source de calories « vides ».Ces boissons n’apportent rien de bon.Mais si vous faîtes du sport et voulez être sérieux sur la diététique restez également loin des versions « lights »!Selon certaines études les édulcorants artificiels utilisés dans les boissons lights pourraient nuire aux intestins , provoquer une intolérance au glucose et favoriser l’augmentation du risque de diabète.Pour résumer , un soda de temps en temps , c’est pas grave et c’est du plaisir.Maintenant , si vous en buvez pour remplacer l’eau que vous devez boire pour être en bonne santé ,bonjour les dégâts à court et long terme.

J’ai voulu parler de ces aliments parce qu’ils sont souvent consommés avant , pendant , et après le sport.Pour la majorité , les consommer raisonnablement , au bon moment et dans les bonnes quantités vous apportera tous les avantages pour être en bonne santé et améliorer les performances.

Maintenant , et c’est valable pour beaucoup de choses , l’excès n’apporte rien de bénéfique et peux provoquer des effets négatifs sur vos performances et votre condition physique.La course à pied se joue aussi dans votre assiette!

Bonne journée!

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

%d blogueurs aiment cette page :