POUR VOUS AMÉLIORER APPRENEZ LE VOCABULAIRE DES COUREURS :PARTIE 1

Quand on commence à s’intéresser à un domaine on cherche vite des informations pour développer ses connaissances et progresser.Pour apprendre à cuisiner , jardiner , bricoler , ou pour démarrer dans un sport , c’est toujours pareil.On va se renseigner dans des livres écrits par des experts pour en savoir plus.On va sur le Net , on regarde des vidéos…

La maîtrise du vocabulaire de base est nécessaire pour comprendre et apprendre.Vous allez lire ou entendre des mots que vous ne connaissez pas au début.En running , vous aurez au minimum besoin d’en savoir plus sur l’entraînement et la récupération.C’est donc important pour vous de maîtriser l’essentiel pour profiter des ressources que vous trouverez pour débuter ou progresser.

Je vous propose ici ma sélection des 50 mots et expressions que vous devez connaître pour parler le langage des coureurs.

1) ACIDE LACTIQUE : substance produite par les muscles , la peau et les globules rouges.Elle est produite quand il y a un manque d’oxygène donc quand l’effort devient plus intense et plus long.On ressent de plus en plus de douleur jusqu’à ce que les muscles ne puissent plus fonctionner.

2) AÉROBIE : c’est le fait de disposer encore d’oxygène.Un footing se fait en aérobie : l’effort est léger ,ce qui fait qu’on peut parler en même temps.Le travail en aérobie permet d’améliorer son endurance.

3) ANAÉROBIE : c’est l’absence d’oxygène.Le cœur bat au maximum.C’est le cas de la course rapide et du sprint.En 30 secondes à 1 minutes la respiration devient difficile voire impossible.

4) ATP : molécule que l’organisme utilise comme réserve d’énergie.Elle ne dure que quelques secondes.C’est elle qui permet tout mouvement.

5) BOISSON D’ATTENTE : avant le début de la compétition cette boisson permet de maintenir le niveau de sucre dans le sang.Elle est souvent composée de fructose , un sucre que l’on trouve dans les fruits , dilué dans de l’eau pour éviter un pic de glycémie.

6) CLAQUAGE : c’est la rupture d’une ou plusieurs  fibres musculaires causée par un effort trop intense.La douleur empêche les mouvements.

7) CONTRACTURE : problème bénin au départ causé par trop d’entraînement ou après des courbatures.Le muscle est raccourci et tire sur les tendons continuellement.Cela peut déclencher une tendinite.

8) CÔTES : faire des côtes (courir en montée) est un bon entraînement combiné : on travaille sa VMA et les muscles des jambes en même temps

9) COURBATURES : douleurs musculaires ressenties 24 à 48 heures après une séance plus intense que d’habitude ou après une période inactive.Elles disparaissent après et sont inoffensives.

10) CRAMPES : contraction soudaine , intense , involontaire du muscle.Les causes sont : le manque d’eau , de sels minéraux et la fatigue musculaire.

11) DÉCHIRURE : c’est la grosse blessure musculaire : le muscle est atteint directement.

12) ÉLONGATION : étirement exagéré du muscle.C’est le résultat d’un mouvement articulaire trop ample et brutal.

13) EMA : endurance maximale aérobie.C’est la vitesse que l’on peut tenir pendant un effort prolongé.Elle représente environ 85 % de la VMA

14) ENDURANCE : capacité à maintenir le plus longtemps possible un pourcentage élevé de sa PMA

15) ENTORSE : étirement ou déchirure d’un ou plusieurs ligaments d’une articulation après un mouvement forcé.

16) ENTRAÎNEMENT : optimisation des capacités du coureur

17) FC REPOS : fréquence cardiaque  mesurée le matin au repos.

18) FC RÉSERVE : différence entre la fréquence cardiaque maximale et la fréquence cardiaque au repos.

19) FCM : fréquence cardiaque maximale que l’on peut atteindre.C’est la limite  maximale de l’aérobie.l’oxygène est utilisé au maximum.

20) FRACTIONNÉ : entraînement qui fractionne la durée de l’effort pour supporter une intensité élevée ( voir intervalle-training)

21) FRACTURE DE FATIGUE : micro fissure sur un os suite à un effort trop élevé.

22) GAINAGE : méthode de renforcement musculaire basé sur un travail sans mouvement (travail statique appelé isométrie)

23) INDICE DE RUFFIER-DICKSON : test pour mesurer le niveau de forme.On mesure d’abord la FC au repos.Ensuite , on enchaîne sur 30 flexions de jambes.On mesure immédiatement après la FC.On la mesure une dernière fois après 1 minute de repos.On a alors 3 chiffres différents qui sont comparés.C’est le test que le généraliste vous fait faire pour vérifier que vous êtes apte à courir.

24) INTERVALLE-TRAINING : entraînement alternant des phases d’efforts et de récupérations.

25) LIGAMENT : ensemble de tissus blancs solides et peu élastiques qui relient les os du squelette.Cela permet aux articulations de rester en place.

Voilà pour les 25 premiers termes et expressions dans l’ordre alphabétique.Rendez-vous demain pour les 25 derniers…Si jamais il y a selon vous des termes qui vous semblent importants et que j’ai oublié , vous savez que vous pouvez l’écrire en laissant un commentaire.En attendant , rendez-vous demain pour lire la suite…

Bonne journée! 

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

%d blogueurs aiment cette page :